Le numérique ayant envahi notre quotidien, le groupe Ouest France vient de lancer Dimoitou News, un site internet destiné à informer les enfants de manière ludique et interactive. Ce nouveau format se veut complémentaire de l’édition papier du journal.

 

Dimoitou se met à la page numérique. Ce cahier d’actualité pour enfants, proposé depuis 2006 dans l’édition dominicale du quotidien Ouest-France, dispose depuis le 4 janvier 2017 d’un cousin numérique intitulé Dimoitou News.  Ce contenu digital destiné aux enfants âgés de 7 à 11 ans et plus s’inspire du format du journal américain News O Matic, basé à New York. Présent sur trois supports (ordinateur, tablette et smartphone), il propose des articles en français et en anglais sur divers sujets comme la politique, l’économie, le sport, les arts, les sciences, l’espace, ...

 

Dimoitou news, le nouveau format numérique développé par Ouest-France
Dimoitou news, le nouveau format numérique développé par Ouest-France

Les journalistes, accompagnés par des graphistes, profitent de cette nouvelle plateforme pour produire un contenu plus pédagogique illustré par des graphiques, des photos et des vidéos. Une psychologue aide également les rédacteurs à trouver les mots adaptés pour traiter de sujets d’actualité plus sensibles comme la guerre en Syrie ou les attentats qui ont frappé le monde ces dernières années. Vous l’aurez compris, dans Dimoitou news, on ne s’interdit aucun sujet

 

La fin du papier ?

Face à cette emprise du numérique, on peut se demander quelle place restera au papier dans le futur. Si nos enfants apprennent à lire sur un écran, seront-ils tentés par la suite d’acheter un livre papier ? S’ils consultent l’actualité sur internet dès l’école primaire, se rendront-ils dans un kiosque à journaux quand ils seront plus grands ?

« Il ne s’agit pas pour nous de tuer le papier »

Selon Philippe Simon, journaliste détaché de Ouest-France et créateur de contenu numérique pour enfants, il ne faut pas opposer les deux formats. « Il ne s’agit pas pour nous de tuer le papier mais d’offrir quelque chose que l’on ne peut pas offrir dans le journal » nous affirme-t-il. En effet, Dimoitou est moins lié à l’actu puisqu’il est hebdomadaire tandis que sur Dimoitou news, le contenu est réactualisé tous les soirs. Le rapport à l’information est plus immédiat.

 

 

De nouvelles possibilités

Autre avantage du numérique : le lectorat se révèle plus large que sur le format papier, cantonné à une zone de diffusion précise. D’un point de vue pédagogique, ce format offre également de nouvelles possibilités. Dans Dimoitou news, les enfants peuvent écouter les textes, lus par des voix humaines et non synthétiques. L’infographie animée et les vidéos forment des supports qui aident aussi beaucoup à la compréhension de l’information. Par ailleurs, les jeunes internautes ont le choix entre trois niveaux de lecture sur un même sujet (7-8 ans, 9-10 ans et 11 ans et plus). « Il est inimaginable d’écrire le même article trois fois dans un journal papier », souligne Philippe Simon.

« Garder un esprit d’enfant pour savoir les informer »

Le numérique permet également une meilleure interactivité entre les enfants et l’équipe de rédaction. Ainsi, ces derniers peuvent soumettre directement sur le site leurs demandes de sujets. Dernière suggestion en date, le traitement du thème suivant : Comme fonctionne Internet ? Un sujet compliqué à traiter et qui doit s’accompagner d’infographies pour le rendre plus compréhensible. « Il s’agit pour nous de garder un esprit d’enfant pour savoir les informer », nous confie Philippe Simon. Voici l’objectif bien résumé des journalistes de Dimoitou news.

A propos de l'auteur :

a écrit 9 articles sur le blog Mediafactory.

Comments

0