« Ose », «Princesse en baskets», « Equality is coming »... De plus en plus de messages s’étalent sur nos vêtements. Pour certaines marques, ces inscriptions peuvent faire office de puissant vecteur de communication pour une grande cause. Décryptage de cette tendance avec le témoignage de Claire, la créatrice de Meuf Paris.

Aujourd’hui, il est presque impossible de ne pas trouver en magasin un vêtement qui porte une inscription. Que ce soit un message provocateur du type « I don’t care » ou un mot tout simple comme « Bonjour », ce type de vêtement prend de plus en plus de place dans les vitrines. Certaines marques en ont même fait leur unique business. C’est le cas de Shaman qui customise des vêtements avec des messages plutôt humoristiques ou encore de French Disorder.

Dans cette offre pléthorique, certaines marques sortent du lot. C’est notamment le cas de Mister K et Meuf Paris qui utilisent t-shirts, chemises ou pulls comme de nouveaux moyens d’expression engagés. Ce ne sont pas que des mots : elles reversent une partie de leurs ventes à des associations liées à leurs valeurs.

Insuffler de la force

Pour la marque Mister K, 5% du montant des ventes est reversé à la recherche contre tous les cancers à l’hôpital Gustave Roussy, premier centre de recherche sur le sujet en Europe. Charlotte, sa fondatrice, a elle-même survécu à un cancer de l’ovaire. « J’ai voulu transformer l’épreuve en quelque chose d’utile et positif », raconte-t-elle sur son site. Des maximes comme « Ose », « Together Stronger » ou « Hope » sont ainsi brodées sur chaque vêtement en écho à son histoire.

La marque Meuf Paris reverse quant à elle un euro par vente à l’association La Maison des Femmes qui vient en aide aux femmes vulnérables ou victimes de violence. Les messages déclinés sur ses vêtements sont ainsi clairement féministes : « May the power be with you », « Sans Hermione, Harry serait mort au tome 1 », « Cheffe », « Guerrière », « Invincible » … « Ces messages donnent énormément de pouvoir aux vêtements », nous confie Claire, la fondatrice de Meuf Paris.

Changer les mentalités

Quand Mister K souhaite, avec ses messages discrets, insuffler force et espoir, Meuf Paris entend « donner confiance » aux femmes qui les portent. « Nous voulons leur dire qu’elles sont fortes, que ce sont des battantes, qu’elles ont du pouvoir. Nous souhaitons rire des clichés, tout en restant toujours positif », explique Claire.

La mode serait-elle capable de changer les mentalités ? « Nous on y croit, sinon on ne ferait pas ce que l’on fait, nous répond Claire. Elle peut déjà faire du bien et faire réfléchir la personne qui porte le vêtement, et c’est déjà une grande victoire. Si en plus elle emmène des débats qui peuvent faire évoluer certaines mentalités, alors c'est parfait ». Message reçu !

Pour en savoir plus :

Le site de Mister K

Le site de Meuf Paris

A propos de l'auteur :

a écrit 7 articles sur le blog Mediafactory.

-->

Comments

0