Avec plus de 251 000 abonnés sur Instagram, Morgane Ortin, créatrice du compte @Amours_solitaires, partage au monde entier des centaines de déclarations d’amour anonymes. Si depuis plus d’un an, elle a reçu des milliers de messages, elle en a finalement retenu 278 pour les incorporer dans un livre. "Amours solitaires", une charmante histoire d’amour entre deux anonymes, est sorti le 31 octobre aux Éditions Albin Michel.

Tout a commencé en 2017, lorsque Morgane Ortin décide de diffuser sur un compte Instagram les plus beaux messages d'amour trouvés sur son téléphone, que ce soient les siens ou ceux de ses amis. Un premier appel à contribution et les témoignages se diversifient. Aujourd’hui, les messages affluent de toutes parts. « Des dizaines de captures d'écran de messages d'amour, envoyés comme reçus : mots doux, confidences, sextos, et même des SMS de rupture », explique-t-elle.

Quelques milliers de témoignages plus tard, Morgane Ortin entrevoit une trame commune à tous ces messages et se lance dans l’écriture de son livre "Amours Solitaires". Explication en story Instagram :

Prouver que l’amour s’écrit par SMS

Amours solitaires n’est autre que l’histoire d’un jeune homme et d’une jeune femme qui tombent amoureux. On assiste à l’éclosion de leur relation, en passant par les moments les plus intimes mais aussi les disputes et les frustrations. Histoire plutôt banale me direz-vous ? Seulement, tout au long du livre, l’identité des deux personnages n’est pas dévoilée et l’histoire n’est écrite que par des échanges de SMS. Un type d’écriture peu commun pour un livre ! Et c’est totalement assumé !

Quand elle a créé le compte Instagram @Amours_solitaires, Morgane Ortin avait plusieurs objectifs en tête. Le premier étant de montrer que le texto n’a pas cassé les codes de l’écriture et que derrière un message court peut se cacher une véritable déclaration d’amour. Deuxième objectif : libérer la parole sur l’amour grâce à l’anonymat.

 27 février 

 

Libérer la parole

Au fil des huit chapitres du livre, les personnages exposent leurs ressentis, qu’ils soient heureux, émus, tristes ou même désespérés. Le lecteur ne peut qu’être submergé par cette explosion de sentiments.

Garder l’anonymat est la clé de la réussite du livre, dans le sens où il favorise la libération d’une parole intime. « Une parole « positive », une parole des sentiments, des émotions, une parole de la beauté, parfois poétique, parfois crue, mais toujours honnête et enfin libérée de ce qui la bâillonne – la pudeur, la honte et la peur », décrit Morgane Ortin.

Garder une trace des messages

Dernier objectif de l’auteure : conserver une mémoire des émois amoureux. « En créant ce compte Instagram je voulais créer un lieu numérique où l’on pourrait se souvenir pour toujours des mots qui ont compté», décrit-elle. Avec ce livre, elle grave dans le marbre une histoire d’amour singulière.

Même si au début, cela peut sembler étrange de ne suivre qu’un échange de SMS, on arrive à s’attacher aux personnages et à leur histoire. Faute de contextualisation de l’auteure, les protagonistes se dévoilent totalement, sans filtre, et c’est ce qui fait tout le charme de ce livre. La fin laisse toutefois un goût d’inachevé. On rêve de savoir ce que deviennent ces deux anonymes. Morgane Ortin envisagerait-t-elle une suite ?

Pour en savoir plus : 

A propos de l'auteur :

a écrit 7 articles sur le blog Mediafactory.

-->

Comments

0