Qui n’a jamais souhaité rajeunir pour masquer les petites rides qui commencent à apparaître passé trente-cinq ans ? C’est ce que le réalisateur Darren Star (à qui on doit aussi Beverly Hills, Melrose Place et Sex and the City) permet de réaliser à son personnage Liza dans la série américaine Younger. Basé sur le roman de Pamela Redmond Satran, la série nous montre toute la complexité de revenir dans le monde du travail après 18 ans d’absence, dans un monde toujours plus numérique.

Younger, c’est l’histoire de Liza, une femme de 40 ans, mère d’une jeune fille de 18 ans et divorcée depuis peu. Après avoir materné sa fille depuis son plus jeune âge, elle se décide enfin à revenir dans le monde du travail. Malheureusement, Liza va vite se rendre compte de la difficulté à décrocher un emploi à son âge mais aussi dans une conjoncture difficile. C’est donc à New York, avec son amie Maggie, avec qui elle vit en colocation, qu’elles vont prendre la décision de métamorphoser Liza en une jeune femme de 26 ans.

Carte d’identité falsifiée, compte twitter nouvellement créé, Liza réussit finalement à décrocher un poste d’assistante pour Diana (Miriam Shor), quadragénaire, au côté de sa collègue et nouvelle amie Kelsey (Hilary Duff) qui a l’âge fictif de Liza. La série nous plonge pendant cinq saisons dans l’univers d’une maison d’édition – Empirical - tenue par le très charismatique Charles (Peter Hermann). Même si son secret passe inaperçu auprès de ses collègues, l’héroïne principale est parfois confrontée à de vieilles connaissances qui se révèlent être de vrais dangers.

La découverte des réseaux sociaux

Très appréciée des internautes, la série est renouvelée pour une sixième saison. Le côté « fun et secret » de la vie de Liza, mêlé à ses histoires d’amours rocambolesques, provoquent un attachement immédiat aux personnages. Les moments les plus drôles ? Les difficultés de l’héroïne face à l’essor des réseaux sociaux. À l’image des vidéos bizarres de sa fille sur son compte Instagram…

Twitter, Instagram et tous les autres réseaux sociaux sont ainsi une vraie découverte pour le personnage qui redécouvre aussi son métier d’éditrice. D’autant que Charles lui confie à elle et Kelsey la direction d’une mini maison d’édition destinée à la jeunesse (Millenials). On attend donc avec impatience cette sixième saison et pour ceux qui ne connaissent pas la série, il est toujours temps de commencer !

A propos de l'auteur :

a écrit 9 articles sur le blog Mediafactory.

-->

Comments

0