Mercedes Erra : une conférence placée sous le signe de l’engagement

Mercedes Erra : une conférence placée sous le signe de l’engagement

Le mardi 12 octobre 2021, l’équipe Isegoria d’Audencia SciencesCom recevait Mercedes Erra sur Twitch pour un live consacré à la question du rôle des communicants dans le combat contre les inégalités femmes/hommes.

Aujourd’hui présidente du groupe HAVAS et de l’agence BTC, la célèbre publicitaire se confie sur son parcours. Après avoir réalisé une classe préparatoire littéraire dans le but d’effectuer des études de professorat, cette dernière se rend compte qu’elle n’est pas à sa place dans ce milieu. Elle passe alors le concours HEC (hautes écoles de commerce) et découvre le secteur de la publicité. C’est un coup de foudre.

«  La notion de féminin est venue très tôt dans ma tête »

Communicante engagée quant à la place des femmes dans la société, Mercedes Erra nous livre les origines de son combat : « la notion de féminin est venue très tôt dans ma tête ». Elle déplore la condition de sa mère à l’époque et son aliénation par rapport à son père dont le travail lui semblait pourtant plus facile. Mère de cinq enfants, la famille peut être un lieu d’épanouissement pour elle, mais elle affirme également la possibilité d’un bonheur féminin qui ne passe pas nécessairement par la maternité. Elle dénonce aussi la féminisation de certains métiers qui réduisent considérablement le choix de panel de métiers pour les femmes. Pour elle, le féminisme doit passer par l’égalité, quitte à mettre en place des quotas dans les entreprises.

«  Il faut d’abord impliquer les femmes, elle ne doivent pas lâcher, les hommes suivront aussi ».

En 2020 sur France Inter elle affirmait « toutes et tous féministes », aujourd’hui elle réitère ses propos en soulignant la gravité de la situation, la nécessité d’agir et pour se faire, collectivement : « il faut d’abord impliquer les femmes, elles ne doivent pas lâcher, les hommes suivront aussi ».

Communicante, patronne et publicitaire, elle se bat chaque jour dans son travail pour améliorer la condition de la femme. Elle souligne l’importance des mouvements comme Balance ton agency qui ont permis de libérer la parole de centaines de femmes, mais souligne aussi l’inutilité de condamner ce qui s’est passé il y a 25 ans : « Il faut mettre dans le contexte. Mad men est horrible mais dans quel contexte nous trouvions-nous ? ». Pour elle, l’agence de communication a un réel rôle à jouer dans le changement de demain, et tout particulièrement la publicité. Elle évoque la publicité comme lieu de création de stéréotypes mais également de modèles à construire et à déconstruire.

« Les gens bougent mais les problèmes restent les mêmes »

En tant que visionnaire de la communication, Mercedes Erra, se confie sur sa vision de l’agence de publicité dans 20 ans : si le mode d’accès aux choses change, les problématiques, elles, semblent demeurer à travers le temps. Elle souligne notamment la transformation de l’attention due au numérique qui soulève de nouvelles problématiques pour les communicants de demain. Pour autant, il semble que pour la grande dame de la publicité : « il y aura toujours besoin de la brillance de stratèges et de gens créatifs ».

Laisser un commentaire