Elle a créé Ovaires the rainbow, média par et pour les femmes

Elle a créé Ovaires the rainbow, média par et pour les femmes

Capucine Coudrier a créé le média Ovaires the Rainbow. A travers des podcasts, des actualités féministes et des décryptages, elle porte la voix des femmes et leur redonne la place qu’elles méritent.

La cause des femmes a toujours été présente dans la vie de Capucine Coudrier, dès le plus jeune âge. Militer à sa façon, participer à la lutte féministe : telles sont les premières raisons qui l’incitent à lancer son média engagé, en juin 2020, sur Instagram et les plateformes de podcast.

Pour donner la parole aux femmes, l’idée du format audio arrive comme une évidence. Le podcast est pour elle le moyen le plus adapté pour partager des témoignages bouleversants. Si les idées jaillissent rapidement dans sa tête, elle se heurte à deux difficultés : le manque de temps et de compétences techniques. Mais elle apprend vite, épaulée par ses proches.

Libérer la parole et informer

L’objectif est de libérer la parole des femmes, et leur laisser la possibilité de s’exprimer dans un média qui leur est dédié, en toute sécurité. En effet, les femmes ne représentent que 35% du temps de parole dans les médias audiovisuels (étude du CSA pour l’Institut national de l’audiovisuel). Il s’agit aussi d’informer et de faire évoluer les mentalités. Elle fait en sorte que tous se sentent accueillis sur son compte, y compris les hommes : il ne s’agit pas de les dévaloriser au profit des femmes, et elle désire particulièrement déconstruire le point de vue de certains d’entre eux, peu informés sur le féminisme. « Si ce média fait des femmes sa priorité, il s’adresse à tous. Car nous devons tous nous revendiquer féministes, nous réapproprier ce mot, changer notre façon de voir le monde pour qu’il évolue enfin vers plus d’égalité. » Néanmoins, son public reste majoritairement féminin puisque 90% de ses abonnés sont des femmes.

Le tournage des podcasts est souvent émouvant, confie-t-elle. L’un des témoignages les plus bouleversants aura été celui de Anne, qui, du haut de ses 53 ans, apporte un autre regard et une certaine maturité sur les violences vécues. Capucine admire ces personnes inspirantes et s’étonne de la facilité avec laquelle elles parviennent à raconter leur histoire. Le stress de ne pas savoir s’exprimer laisse souvent place à l’authenticité d’une parole honnête et bouleversante. 

Une parole engagée sur les violences conjugales

Au fil des mois, Capucine a fini par dévoiler sa propre histoire pour lancer un cri d’alarme sur les violences conjugales subies à l’adolescence.  « Je veux continuer, sur ce compte, de vous partager du contenu neutre, informatif, instructif. Mais je veux aussi y mettre plus de ma personnalité, de ce que je suis » explique-t-elle à ses abonnées. Ouvrir son micro à des femmes dont l’histoire relève souvent d’un combat l’a aidée à libérer sa propre parole. Il s’agit d’aller au-delà de la honte, de ne pas rester silencieuse. 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par 🌈Ovaires the Rainbow (@ovairestherainbow)

Elle raconte : « J’ai moi-même vécu des évènements douloureux qui m’ont forgée. Entre mes 15 et 18 ans, j’ai subi des violences conjugales. Il m’a fallu beaucoup de temps pour me souvenir de ces traumatismes, trouver le courage de porter plainte et, surtout, d’en parler autour de moi. Parler est la chose la plus difficile que j’ai eue à faire, mais aussi la plus salvatrice. Voilà pourquoi le podcast est le centre d’Ovaires the Rainbow. Parler, c’est se libérer. C’est utiliser sa voix et son histoire pour aider d’autres personnes qui pourront se reconnaître dans nos mots, ou être sensibilisées à ces thématiques. »

Une diversification de ses supports

Au-delà de son propre média (qui s’est aussi déployé sur You Tube), Capucine continue de transmettre un message de sensibilisation auprès d’autres vecteurs d’information : de Brut à Ouest France, on lui donne à son tour la parole. Aujourd’hui, elle s’adonne à un format plus classique avec l’écriture d’un guide pour les adolescents, centré autour des thématiques du corps, de la sexualité, de l’identité et de l’esprit. Elle a pour but d’accompagner les adolescents dans ce passage vers l’âge adulte, ponctué de doutes et de questions auxquels elle souhaite répondre.

Laisser un commentaire